Torgny 1

Si la culture de la vigne était autrefois assez répandue dans nos régions, après une apogée au 15ème siècle, un déclin s’amorça en 1659 pour la voir disparaître totalement de Belgique en 1945.



“Soyez remerciés, Vous qui fîtes renaître sur ce coteau le culte de la vigne.

Sois remercié, Toi le vigneron qui sut la chérir et lui faire porter ses fruits d’or, et Toi la Zolette de nous l’avoir donné, toi qui gardes dans ton cœur les secrets de ta vieille race gaumaise.

Soit remercié, Toi soleil, qui fit mûrir ses grappes et Toi Torgny, d’avoir nourri ses ceps d’une sève généreuse…”

E. et F. Claes, le 17 09 1959.



La situation géographique privilégiée du coteau de Torgny lui assure un micro-climat exceptionnellement chaud et sec. Il est à l’abri de la crête boisée, idéalement orienté vers le sud, d’un sol calcaire granuleux qui se réchauffe très vite au printemps pour garder tard, les calories de l’automne.



En 1828, le vignoble à Torgny comprenait 28 parcelles pour une contenance totale de 4ha 45a.



En 1955, une nouvelle plantation de Riesling-Sylvaner est tentée au lieu-dit “de la Zolette”. Le gel de 1985 a nécessité le remplacement des plants en 1987, vignoble aujourd’hui disparu.



Le Poirier du Loup La production actuelle de plus ou moins 5.000 bouteilles (selon les années) est assurée par le vignoble du “Poirier du Loup”, propriété communale. En 1986 puis 1990 furent plantés 1680 auxerrois, 1400 pinot noir, 400 pinot blanc, 400 chardonnay et 350 rivaner sur une superficie totale de 90 ares. En 2008, est survenue une nouvelle plantation de 540 pieds.



La cave a été installée rue de l’Ermitage avec pressoir, cuverie, laboratoire, chaîne d’embouteillage et salle de dégustation.

Les propriétaires récoltants produisent un vin sec blanc et rosé, du pétillant et du ratafia.




Possibilité de visite guidée de la cave communale du Poirier du Loup pour groupes de minimum 20 personnes: explications sur le pressage, les méthodes de vinification, suivie de 4 dégustations de différents cépages (2 vins blancs, 1 pinot noir, 1 méthode traditionnelle).

Infos et réservations : Ecoculture, tél. 32 (0)63/22 05 38.




En 1996, Monsieur De Laet voue également son terrain à la noble culture de la vigne au lieu-dit de “L’Epinette”.



Une troisième exploitation, le “Clos de Fouchères”.



 



Copyright
2013 - Infodata-group